en-tête Théâtre de Verre

LE SATYRE DE LA VILLETTE de René de Obaldia

Théâtre
Date: mardi 12 décembre 2017 19:30

 

Tarif : Plein tarif : 6€
Tarif réduit (demandeurs d’emploi et étudiants) : 4€
(+ adhésion annuelle à l'association Co-Arter : 4€)

 

Réservation conseillée : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Page FB : https://www.facebook.com/lesfatalistes/

 

Evénement FB :
https://www.facebook.com/events/1980476831979320/

 

   

Le Satyre de la Villette

Un texte de René de Obaldia

Interprété et mis en scène par Les Fatalistes

 

La pièce

La petite Huguette ? Effeuillée ! Entre Crimée et Stalingrad, l’ombre cornue du satyre, du Grand Satyre, folâtre au milieu des briques et du ciment et des arbres souffrants, et collectionne les victimes comme d’autres les sucettes. Quant à la police, elle piétine.

Madame veuve Cloquet ? Comblée. Son petit loup, son Urbain, le visage le plus célèbre de la télévision, est partout sur les ondes à annoncer les nouvelles du monde. Elle ne soupçonne pas - aveugle mère - le vertige qui est sur le point de submerger son fils… Cocorico, cocorico !

René de Obaldia, 99 ans aux prunes, peut bien s’en moquer : il est immortel. On range son théâtre dans celui de l’absurde, mais il n’emprunte pas à Beckett ses vides ni à Ionesco ses déraillages insensés. Sous son verbe la comédie bourgeonne et foisonne et s’élève de tous côtés, embarque le spectateur – mais où ? Dans une enquête policière, une critique de la société du spectacle, une farce à grande vitesse, ailleurs encore... Comme le rappelle Urbain, méfiez-vous des apparences : du moment où l’on « apparaît » sur cette terre, on a toutes les apparences contre soi. Fatalement.

 

La Troupe

Il était écrit là-haut que ces zigotos-là ne s’arrêteraient pas en si bon chemin. En 2010, elle apparut comme une évidence : la pièce « Jacques et son Maître », fantaisie de Kundera sur l’un des grands œuvres de Diderot, a été le prétexte à la création des Fatalistes, assemblage d'amateurs éclairés, certains encore débutants, d'autres riches en expérience.

Le succès est au rendez-vous. « En avant », conclut le Jacques de Kundera : ainsi des Fatalistes qui depuis s’attaquent systématiquement à des auteurs exigeants. Dario Fo et son militantisme exubérant ; l’absurde et déstabilisant Kobo Abe ; la joie destructrice de Brecht ; Friedrich Dürrenmatt et ses comédies sombres ; le foutraque René de Obaldia, enfin : autant de prétextes à jouer, à faire rire, à faire réfléchir le public - à faire vivre un théâtre accessible et profond à la fois.

   

 

 

Toutes les Dates


Dates: lundi 11 décembre 2017 19:30 - mardi 12 décembre 2017 19:30

Propulsé par iCagenda

PLAN D'ACCÈS

Place des fêtes (l11)   48, 60

 

 

INFOS PRATIQUES

Accès public :
12 Rue Henri Ribière 75019 Paris
Pour nous écrire :
15 Rue du Dr Potain 75019 Paris
contact@theatredeverre.org
Réservation salles (répétitions) :
06 40 84 10 67
Administration (spectacles, cours et stages) :
01 40 37 05 87

LOGO FACEBOOK

ADHÉSIONS

Afin de soutenir la démarche de l'association, nous avons besoin de vous, et c'est là qu'intervient l'adhésion de 4€.

Ceci est votre carte d'adhérent.
Vous la payez lors de votre 1ère visite.

  Bal Folk - Michel Esbelin

À garder précieusement : valable un an, elle vous permet d'accéder à toutes les activités du Théâtre de verre.